Max Genève nous joue un air de violon



Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et la maison d'édition Le Verger pour m'avoir permis la lecture de Cordes Sensibles ou le rapt du Sarasate dont la lecture fut agréable. Le livre m'est d'ailleurs parvenu accompagné d'une petite carte de l'éditeur, qui m'a énormément touchée.



Tout d'abord, il faut avouer que le travail de la maison d'édition et le dessin de la couverture de Vlou , tout en étant sobre et efficace. De plus, j'aime beaucoup les couleurs et les effets de papier glacé qui sont produits sur la violoniste et l'instrument de musique. L'histoire quant à elle, débute lorsqu'une grande violoniste, se fait voler son stradivarius en quittant son hôtel de Zurich. Son instrument est un célèbre violon qui outre le fait qu'il a été réalisé par Antonio Stradivari, a appartenu à un grand virtuose de la musique. Nelly Tielmann, qui a été dépossédée de son bien le plus précieux fait appel au détective Simon Rose pour l'aider à retrouver la trace de son violon baptisé le Sarasate. Simon Rose, vient quant à lui de perdre sa mère et se trouve encore profondément chamboulé lorsqu'il accepte cette affaire qui va se révéler assez complexe.

Il s'agit du premier roman de Max Genève que je lis cependant, d'autres aventures de Simon Rose existent. Je vous rassure, cela n'entrave en rien la lecture de ce roman. En ce qui concerne l'histoire, j'ai beaucoup aimé l'intrigue et le fait que l'on rentre très vite dans le vif du sujet. Ce roman, à l'originalité de nous faire suivre les différents protagonistes de l'histoire que ce soit le détective ou les malfrats qui ont orchestré le vol du stradivarius. Cela a l'avantage de donner beaucoup de rythme à la lecture. Seul petit bémol peut-être, le fait que je ne me suis pas vraiment attachée au détective que je trouve un peu stéréotypé, avec des répliques à la James Bond, qui m'ont un peu agacée. Aucune longueur dans ce roman, même si je dois regretter quelques passages clichés et mal venus avec un effet parfois un peu "scénario" de l'oeuvre. Mais je vous rassure, l'histoire est intéressante et nous offre quelques jolies surprises. Globalement, j'ai bien aimé ma lecture et j'ai passé un moment agréable en suivant cette histoire de rapt de violon qui attire les convoitises et qui provoque petit à petit une accumulation de cadavres. Je pense notamment, lire d'autres livres issus de la collection les enquêtes rhénanes de cette maison d'édition.

Ma note: 14/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cold Winter Challenge

Temps Glaciaires de Fred Vargas

La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia