Hunger Games


Alors oui, je sais bien que je viens après la bataille ! Le phénomène Hunger Games est déjà passé depuis un petit moment et déjà le grand public se tourne vers d'autres ouvrages tels que Miss Peregrine et les enfants particuliers. Pourtant, c'est quelque chose que j'ai choisi de lire aujourd'hui. Alors, l'histoire du roman Hunger Games reprend un schéma déjà vu à travers l'oeuvre de Koshun Takami, Battle Royale. J'ai cependant, décidé de me plonger dans la lecture de cette saga, car je souhaite améliorer mon niveau d'anglais or on m'a conseillé de lire Hunger Games, car le niveau n'était pas trop compliqué. Je me suis donc rendu à la bibliothèque et j'ai emprunté le premier tome de la trilogie de Suzanne Collins et le moins que je puisse dire, c'est que j'ai été vraiment surprise. 


Résumé...


L'histoire se déroule dans le futur dans un territoire répondant au nom de Panem. On comprend que ce territoire n'est autre que les Etats-Unis dont le pouvoir politique a sombré dans les ténèbres et qui se trouve désormais dirigé en 12 districts avec pour organe décisionnaire le Capitole. J'ai trouvé d'ailleurs dommage que Suzanne Collins ne développe pas un peu plus le système politique de Panem. Chaque année pour rappeler aux habitants de Panem qu'ils doivent obéissance au Capitole, sont organisé des jeux que l'on nomme Hunger Games le but de ce jeu, survire. Ainsi, 24 jeunes sont tirés au sort et forcés de se combattre dans une arène jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Ces jeunes sont  donc les victimes non -volontaires d'un programme TV prônant la violence. On peut se dire, que les personnes du capitole sont un peu comme les Romains, ils affectionnent le jeux sanglants. Mais, la grande différence, c'est que les gladiateurs de l'antiquité étaient des athlètes et qu'ils n'étaient quasiment jamais mis à mort. Il y a donc une énorme perversité à se dire que les habitants du capitole se délectent de ces meurtres au point de faire des Hunger Games un événement annuel comme nos événements sportifs.

Les Personnages... 


On découvre dans Hunger Games, l'histoire de Katniss et on s'attache à cette fille qui est une Badass, elle a une personnalité qui en impose à tout le monde, notamment lors d'une scène pendant la période d'entraînement. Le personnage que j'ai le plus détesté, est le personnage de Peeta. C'est un opportuniste doublé d'un manipulateur, que j'ai, je dois l'avoir avoir voulu frapper à de multiples reprises. Si j'avais été Katniss, ce mec serait mort en premier. De même, le triangle amoureux que l'auteur veut instaurer n'est pas vraiment nécessaire et porte même préjudice à l'intrigue. J'ai de toute manière un peu de mal à aimer les triangles amoureux en général que ce soit dans les films ou dans les livres. Alors petit conseil pour les auteurs, la vie ce n'est pas un soap américain ! Je suis à l'inverse, une grande fan du personnage de Haymich que je trouve drôle et assez mystérieux, l'auteur n'a pas pensé nécessaire développer ce personnage. J'espère que cela sera fait dans les tomes suivants, tout comme pour les personnages de Gale et du Président Snow. La présence des sponsors et du Gamemaker dans le jeu qui vient bouleverser les événements m'a un peu énervé également.


Ma lecture... 

J'ai beaucoup aimé le fait que le narrateur de l'histoire soit Katniss. Le point de vue omniscient de l'histoire est pour moi ce qui fait la force de cette trilogie. De même, le rythme soutenu du récit avec de multiples rebondissements permet de ne pas avoir de longueurs et toujours être chamboulé. J'ai trouvé également que le découpage du livre proposé par l'auteur était très bien et permettait de bien structurer les différentes phases de l'histoire. Hunger Games, c'est vraiment un livre prenant avec de l'action et du suspens que l'on a du mal à poser. On passe par tellement d'émotion que les heures passées avec ce tome sont inoubliables. En ce qui concerne ma lecture de ce livre, elle fut en anglais et elle fut assez facile. Certes, j'ai buté sur certains mots, car parfois, je n'avais pas assez de vocabulaire, mais dans l'ensemble rien n'a vraiment freiné ma lecture et ma compréhension de l'histoire. Je vous conseille donc la lecture de ce livre en anglais si vous avez un niveau correct et que vous souhaitez lire dans la langue de Shakespeare. Pour ma part, je vais lire les deux autres tomes en anglais, très vite, très vite.

Le film...

J'ai trouvé cependant que le découpage qui avait été effectué pour permettre l'adaptation cinématographique a entraîné parfois un manque d' informations pour le spectateur si ce dernier n'a pas lu le livre. En effet, on comprend bien mieux certaines scènes lorsque l'on a lu le livre en premier. J'ai bien aimé les acteurs dans le film et surtout celui qui interprète mon petit chouchou Haymitch. Sans que ce soit une grosse claque, l'adaptation cinématographique est sympa. J'ai été bluffé par le camouflage de Peeta, je n'imaginais pas un truc aussi bluffant. Le film est quant à lui très bien, mais le livre reste meilleur.


Conclusion... 

En définitive, ce livre, rempli toutes ses promesses, on rentre très vite dans l'histoire, on a beaucoup d'actions, des personnages intéressants et une trame prenante. Il s'agit d'une superbe lecture et j'ai vraiment hâte de lire la suite. 


Ma Note: 19/20, c'est un coup de cœur 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cold Winter Challenge

Temps Glaciaires de Fred Vargas

La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia